29 sept 2010

L'auteur

Jeunes UMP
Les Jeunes de l'UMP

Partager

FOCUS: Alexandre Cournol, Jeunes POP et candidat à l’Assemblée des Français de l’Etranger.
Alexandre-Cournol

Les candidatures de jeunes aux élections locales sont un des plus fort signe de la reconnaissance du travail des Jeunes Pop depuis deux ans, et la tendance gagne maintenant l’étranger ! Dans le cadre de l’élection partielle à l’Assemblée des Français de l’étranger pour la circonscription de Washington (qui couvre toute la côte Est des Etats-Unis), Alexandre Cournol est en 4ème position sur la liste UMP-UFE conduite par Nicole Hirsch et Guy Wildenstein.

Résidant à Washington, Alexandre est le Responsable des Jeunes Pop pour la Côte Est des Etats-Unis, où il a su créer un groupe dynamique de plusieurs dizaines de jeunes répartis entre New York, Boston, Washington et la Floride. Les Jeunses Pop soutiennent activement sa candidature, et vous propose de mieux découvrir ce candidat sur qui il faudra compter aux Etats-Unis dans les prochaines années gràce à une courte interview.

Quelle est votre expérience en tant qu’expatrié aux Etats-Unis ?
Je vis aux Etats-Unis depuis 5 ans. Je suis venu à Miami pour finir mes études supérieures, j’ai ensuite effectué un stage à Chicago et je travaille maintenant à Washington DC pour une entreprise française. Que ce soit dans le cadre de mes études ou de mon travail, je suis passé par toutes les étapes qui jalonnent le parcours d’un jeune Français s’expatriant auxEtats-Unis. J’ai également eu l’occasion de découvrir et m’immerger dans la société américaine, mais je n’oublie pas mes racines françaises !

Pourquoi vous êtes-vous engagé à servir les Français des Etats-Unis ?
Parce qu’il y encore beaucoup de travail pour que l’éloignement ne soit plus un fardeau pour les Français de l’étranger – notamment aux Etats-Unis- et qu’ils puissent bénéficier des mêmes droits que leurs compatriotes de France. Dans les universités américaines, j’ai pu constater par exemple que les étudiants français étaient très mal informés de leurs droits en tant qu’expatriés – en matière de protection sociale, d’accès aux bourses – et ce manque d’information peut radicalement transformer leur expérience aux Etats-Unis. Dans le contexte de crise économique, les conseillers AFE de l’UMP doivent plus que jamais se faire les relais des préoccupations des Français des Etats-Unis auprès des pouvoirs publics en France.

Quelles sont vos priorités en tant qu’élu pour les Français desEtats-Unis ?
Comme je l’ai déjà évoqué, la crise actuelle n’épargne personne auxEtats-Unis, y compris les Français qui y résident. Notre priorité aujourd’hui est de leur permettre de continuer à bénéficier d’une couverture sociale avantageuse, de mieux utiliser les ressources qui sont mises à leur disposition, de pouvoir offrir à leurs enfants une éducation française de qualité. En outre, les besoins des Français sont différents selon qu’ils résident à Miami, à New York ou encore à Washington DC et nous devons être à leur écoute afin d’être le plus efficace possible. In fine, c’est bien la cohésion et l’épanouissement de la communauté française dont nous avons la responsabilité et nous mettons tout en œuvre pour la servir au mieux.

0 commentaires